Désinsectisation

Eradiquer la prolifération de maladies :

1-  LES NUISIBLES

 Ces insectes orthoptères prolifèrent avec rapidité en milieu chaud et humide (cuisines, chaufferies, buanderies, bureaux, pièces d’eau, etc.…), ennemis classiques de la tranquillité humaine, vecteurs potentiels confirmés de graves Maladies (sers, paludisme, typhoïdes, dysenteries, gastro-entérite, entérites, poliomyélite…) et dont certains espèces sont des fléaux pour les stocks alimentaires, les bois ou les textiles, ils sont lucifuges (activités nocturnes)

  • Dans l’agro-alimentaire

Le commerce et la grande distribution, les cafards consomment toutes les matières organiques : viandes, lait, graisse, sucre, etc.…

  • Dans l’habitat

Les blattes prolifèrent dans les pièces humide et chaud, elles arrivent à se nourrir des déchets fermentés, des graisses et se logent dans les endroits inaccessibles.

  • Hôtels

Les hôtels sont souvent confrontés aux nuisances des insectes, da,s les chambres, salles de bain, cuisines, réserves alimentaires et parties techniques.

  • Secteurs hospitaliers

Dans les secteurs hospitaliers elles vivent dans les sous-sols, les buanderies, remontent par les gaines techniques ou monte-charge et envahissent les faux plafonds, les cuisines, les offices et tous les points humides et chauds.

Blatte germanique, blatte orientale... : Elle mesure 1 à 3 centimètres. Elle est de couleur brune. Elle a un appareil buccal de forme broyeur solide s'ouvrant comme des pinces (mandibules). Ses antennes sont filiformes longues et fines comme un fil. Ses pattes sont fines et allongées pour marcher, courir, grimper. Elle possède deux paires d'ailes. Elles sont posées une sur l'autre. La paire supérieure est dure, coriace et n'est généralement pas adaptée au vol. Son abdomen est trapu muni de quatre petits appendices…

Elle vit dans les endroits chauds. Elle peut donc survivre difficilement en hiver. On les rencontre facilement dans les boulangeries, les restaurants, les usines alimentaires et dans les hôpitaux. On peut les trouver dans le monde entier à l'exception des régions polaires. La blatte teste et mange toutes les choses qu'elle rencontre en chemin. Elle peut prendre la nourriture en léchant ou en mâchant. Ses fortes mandibules lui permettent de piquer dans les substances dures. Une fois avalée, la nourriture est broyée dans le gésier (partie renforcée de l'estomac).

La blatte se nourrit principalement de matières végétales mais aussi de créatures mortes. Lorsqu’elle mange, la blatte rejette différentes excrétions. Elle contribue ainsi à disséminer des maladies.

La femelle produit des substances chimiques appelées phéromones pour attirer les mâles. Avant que les partenaires s'accouplent de longs contactes avec les antennes ont lieu. Les ovules sont disposés en deux rangées pour former un paquet à l'intérieur de la poche génitale femelle. Une fois fécondés par le mâle les œufs sont expulsés sur le sol et sont entourés d'une petite capsule appelée oothèque. La femelle pond 50 œufs par oothèque. Certaines espèces portent l'oothèque à l'extrémité de l'abdomen jusqu'à l'éclosion. D’autres n'expulsent pas du tout les œufs, cela leurs permettent de se développer à l'intérieur du corps; ce sont de jeunes blattes qui sortent directement de la femelle. Après une période de 30 jours les œufs se transforment en larves. Les nouveau-nés sont blancs et se colorent quelques heures après la naissance. Ils ne sont pas encore ailés mais ils sont identiques à leurs parents. Le stade larvaire dure 100 jours. Les jeunes vont grossir en muant plusieurs fois. L'imago (adulte) vit 260 jours.

La blatte échappe à ses ennemis par la course et sent les dangers grâce à dessoles spéciales qui détectent les vibrations dans le sol.